Qu’ont en commun ces êtres humains qui semblent invincibles face aux épidémies de grippe ou aux rhumes saisonniers? Nous allons explorer ensemble les secrets des “super-humains” qui sont rarement, voire jamais malades.

Quels sont leurs secrets : alimentation, environnement, génétique ?

L’alimentation joue un rôle primordial dans notre immunité. Certaines personnes accordent une importance extraordinaire à ce qu’ils mangent, privilégiant les fruits et légumes, sources de vitamines essentielles pour renforcer notre système immunitaire. D’autres donnent la priorité à un environnement sain, évitant la pollution et le stress autant que possible. Nous ne devons pas oublier non plus que la génétique possède aussi son rôle dans la résistance aux maladies: certaines personnes sont tout simplement nées avec un système immunitaire plus fort.

Interviews de ces ” super-humains “

Nous avons eu l’opportunité d’interviewer certains de ces “super-humains”. Ils ont partagé avec nous leurs secrets, qui, finalement, ne sont pas si secrets que ça: une alimentation variée et équilibrée, une activité physique régulière, une vie sociale épanouissante, beaucoup de repos et un environnement propice à la détente sont souvent les ingrédients de leur secret.

Les axes de recherche actuels pour comprendre ces phénomènes

Selon des études récentes, il semblerait que les bonnes bactéries présentes dans notre organisme jouent également un rôle très important dans notre capacité à résister aux infections. D’ailleurs, il est intéressant de savoir que même notre groupe sanguin peut avoir un effet sur notre résistance à certaines maladies. Les chercheurs s’efforcent actuellement d’établir ces liens, qui pourraient éventuellement amener à de nouvelles approches de traitement.

Le microbiote est également un champ de recherche prometteur pour comprendre notre système immunitaire. Nous retrouvons de plus en plus de publications scientifiques se concentrant sur le rôle des bactéries que nous hébergeons dans notre propre corps, et leur lien potentiel avec notre résistance aux maladies.

Bien que nous n’ayons pas encore une image complète de tous les facteurs qui permettent à certains individus d’être plus résistants aux maladies, les recherches actuelles ouvrent des voies prometteuses pour le futur. La clé pourrait résider dans une combinaison de génétique, de style de vie et, peut-être le plus passionnant, des milliards de micro-organismes qui vivent à l’intérieur de nous.